Le jardin de jocelyne et victor

Jocelyne et moi habitons, depuis plus de trente ans à Chaponost, une maison en pisé située sur un ancien verger. Au printemps 2001,à la suite d’un problème de santé important, je décide de rassembler les oeuvres significatives de mon parcours artistique sur cette étroite parcelle de terre. Désormais, entre notre maison et l’atelier, je cultive et inscris dans l’histoire un espace sculpté où je raconte l’amour, les bonheurs et les peines de la vie : le jardin de jocelyne et victor. Il a été conçu comme une oeuvre d’art dont la structure révèle, avant tout, la démarche intellectuelle qui l’a fait naître. Ce jardin n’a rien d’un décor pour plantes. Il est un lieu de rencontres et de confrontations entre les êtres et entre des oeuvres : sculptures, peintures, écrits et musiques. Un jardin qui veut assembler l’ombre à la lumière où chantent les mots et les oiseaux. Un espace de liberté qui prend en compte la part désenchantée du monde pour tenter d’inventer, avec des fleurs et du béton, l’idée d’un autre paradis, moins confortable, plus pertinent, celui de l’in-tranquillité.


CANIATO Victor mai 2010

Mis à jour (Lundi, 21 Mars 2011 13:16)